Fuse: Teppou Musume no Torimonochou

Dans le classique de la littérature japonaise Nansō Hakkenden Satomi de Kyokutei Bakin, huit samouraïs servent le clan Satomi lors de la tumultueuse ère Sengoku (Royaumes combattants). Les samouraïs de l’ère d’Edo sont les réincarnations des esprits que la princesse Fuse a materné avec un chien nommé Yatsufusa. Dans Fuse Gansaku Satomi Hakkenden, Hamaji est une jeune chasseuse qui voyage en direction de chez son frère, afin de chasser Fuse.

Rutube VOSTFR 1/3

Rutube VOSTFR 2/3

Rutube VOSTFR 3/3



5 Réponses

  1. amine
    amine Le à |

    bonjour a tous 🙂

    et pourtant c’est clair, il y avait pas de tète seulement une pierre avec un masque, un masque qui signifié celant moi la partie animal « chien » du personnage shio, le masque est très important et symbolique dans cette scène, shio est devenu une autre personne grâce a une cause qui est la fille et c’est l’effet, du fait qui il répond par une lettre est une preuve,

    les paroles du vielle homme avec sa fille quand ils parlé « du 8 eme fuse a été arrêté et sa tète exposé ……. » ce n’est que par accord de leur roi qui avait combattu le fuse et grâce a ce dernier combat il a pu atteindre une paix intérieur et oublier la haine envers les fuses 🙂 du coup il fais croire au peuple que le 8 eme fuse est mort ….bon je m’arrête la c’est seulement ma vision des choses, je vous invite a développer encore plus 😉

    Répondre
  2. veux savoir
    veux savoir Le à |

    Le dernier fuse st mort ou pas (la version de l’auteur svp)

    Répondre
  3. Isao
    Isao Le à |

    Bonsoir Gigy ! Je ne connaissais pas encore ce très joli film. Le site Gum Gum Streaming m’a encore réservé là une belle découverte.
    Le problème est qu’il manque très souvent aux occidentaux beaucoup de références aux croyances, mythes, légendes et à l’Histoire du Japon pour pouvoir bien appréhender toutes les facettes d’un tel film d’animation, d’autant plus que pour renforcer leur connotation poétique, ces animations sont souvent amplies d’effets de style littéraire : tout n’y est pas parfaitement décrit et expliqué, de sorte que l’imagination du spectateur est sollicitée, et il y a beaucoup de métaphores (ici le Yomihon, la pièce de théâtre et la réalité ne semblent s’entremêler que par moments, mais on peut plus largement imaginer que les 3 ne font que relater les mêmes événements, depuis leur début jusqu’à leur fin, combinés à l’éternel recommencement de la vie).

    Je vois que personne n’a répondu à ta question, et c’est mieux ainsi. C’est à toi et à ton imagination de trouver la réponse qui te satisfera le mieux. L’auteur a bien laissé des indices pour répondre à cette question, mais peu importe, ce qui compte, c’est ta lecture, ton interprétation. L’auteur n’a pas nécessairement souhaité que nous ayons tous la même interprétation de son oeuvre. Pour te donner un exemple, mon interprétation et mon imagination me disent qu’Hamaji aura peut-être 8 enfants.

    Mais si tu tiens absolument à ce que ton interprétation reste le plus proche possible du sens exact que l’auteur a voulu donner à son oeuvre, il n’y a qu’une seule solution : regarder de nouveau l’animation pour mieux en comprendre les diverses subtilités.

    Répondre
  4. Gigy
    Gigy Le à |

    ! Spoil !
    J’ai pas compris la fin. Le huitième Fuse c’était pas Shino puisqu’il lui a envoyé une lettre ? ou alors c’est bien lui, mais alors pourquoi elle sourit en repartant de l’hotel funéraire ? si quelqu’un peut m’éclairer, merci bien!!
    Et bravo, super site un grand MERCI !

    Répondre
  5. mira-chan-sama
    mira-chan-sama Le à |

    Trop bien

    Répondre

Laissez un commentaire !